Fédération internationale de la Construction, de l'Urbanisme et de l'Environnement

Vous êtes ici : » Cobaty » Accueil » Actualités » COBATY PERIGORD PERIGUEUX ENFIN UNE FEMME !

COBATY PERIGORD PERIGUEUX ENFIN UNE FEMME !

Publié le 02 mai

Oui, pendant trente ans, Cobaty Périgord Périgueux n’avait jamais accepté de femmes. Les gènes des Cobatystes fondateurs étaient sans doute restés profondément imprégnés de ceux de leur ancêtre appelé Cro Magnon qui trône fièrement sur une des falaises des Eyzies.

Les opposants avaient tellement bien verrouillé leur position qu’aucune candidature féminine n’était proposée durant plus de vingt ans. Résultat : cette position a conduit l’Association à être une des seules dans la Fédération Cobaty à n’avoir aucun élément féminin.

Bien évidemment, les « Homos Sapiens » de Cobaty Périgord Périgueux (avec les « Homo Erectus » pour cousins…) se targuaient d’avoir pu résister à l’arrivée de femmes dans leur « Taverne cobatyste » appelée aussi « Association loi 1091 », même si aucun texte statutaire n’approuvait cette position. Ils n’avaient pas non plus intégré, dans leur raisonnement, que notre chère « Lucy » était notre ancêtre femme née plusieurs milliers d’années avant leur idole Cro Magnon.

Pour asseoir leur position, ils ont été jusqu’à ajouter sur leur tee short fétiche aux couleurs du Périgord cette inscription qui les rassuraient et les réconfortaient « Périgord : le Pays de l’Homme ». Non mais ! Qui commande ici ?

En 2009, l’arrivée à la Présidence de Bernard Mousnier a commencé à modifier la donne, ce dernier proposant deux candidatures féminines. Immédiatement refusées. ça commençait mal ...

Seulement voilà, Bernard est un peu têtu (voir même plus)… et a mis son point d’honneur à ce que ce « véto » soit levé avant la fin de sa Présidence prévue fin 2017 ou 2018 évoquant même l’application du fameux «article 49-3 » pour sortir de l’impasse… C’est dire où on en était arrivé !

Une réunion statutaire, avec pour seul « ordre du jour » celui de l’entrée des femmes à Cobaty Périgord Périgueux, fut organisée début 2017 en présence d’une « Ambassadrice féminine cobatyste » Fabienne Faure Cormary (Cobaty Bordeaux Convergence).

Cette réunion vit arriver un des principaux instigateurs de l’origine du véto. Et c’est lui qui, lors de son intervention expliqua simplement, clairement et sans appel qu’il fallait abandonner cette position « ringarde et dépassée » dans notre société ou la parité est devenue une règle. Grâce à lui, l’unité sur ce sujet délicat a pu être faite et tout le monde en est ravi.

Ainsi le 13 avril 2017, Fabienne Barbaro (parrainée par Fabienne Faure Cormary et le Président Bernard Mousnier) a été intronisée membre de Cobaty Périgord Périgueux à l’occasion d’une cérémonie à laquelle participait Jean Siaut, le doyen (96 ans) de la Fédération Cobaty, qui a su appuyer sur le fait que sans les femmes les hommes ne seraient rien. Et paf…

Lors de cette même soirée, quatre autres personnes ont rejoint l’Association : Jean-René Latour, Alain Leuger, Michel Macary et Patrick Palem.

Ainsi commence une nouvelle ère pour l’Association Périgord Périgueux.

COBATY_PERIGORD_PERIGUEUX_ENFIN_UNE_FEMME

Légende photo

Moment historique pour l’Association : l’intronisation, le 13 avril dernier, d’une première femme. Quatre personnes étaient également intronisées ce jour-là. De gauche à droite : Jean Siaut (96 ans), père fondateur de Cobaty ; Fabienne Barbaro (première femme de Cobaty Périgord Périgueux), Apave ; Alain Leuger, Expert-comptable, Commissaire aux comptes ; Jean-René Latour, Notaire ; Michel Macary, Assureur MMA ; Patrick Palem, Directeur chez Socra (entreprise spécialisée dans la rénovation des œuvres d’art) ; Bernard Mousnier, Président de Cobaty Périgord Périgueux.